Le jardinage, c’est bon pour le corps et l’esprit !

S’occuper de son jardin : une bonne thérapie

Retrouver les valeurs fondamentales qui donnent un sens à la vie

Cultiver et voir pousser les produits de la terre est toujours une bonne récompense pour celui qui jardine. Mais c’est également une activité qui agit sur des variables beaucoup plus profondes. En effet, le jardinage aurait des effets positifs au niveau psycho-physique.

La jardinothérapie serait un formidable espace thérapeutique, bénéfique notamment pour les personnes en situation de handicap physique ou mental. Et pour cause, le jardin est un lieu serein, en harmonie avec la terre.

La jardinothérapie, l’art de cultiver la terre tout en cultivant son estime de soi

Une thérapie qui passe par le contact au jardin, la culture de la terre et le jardinage. Alors, revenir aux bases, à l’essence de la terre qui nous porte peut-il être un bon moyen de guérir nos pathologies contemporaines ? La thérapie par la culture du jardin vise à favoriser l’activité physique et à renforcer l’estime de soi.

LES BIENFAITS DE LA JARDINOTHÉRAPIE

La jardinothérapie vous garde vraiment les pieds sur terre. Quand votre vie est un vaste chaos, le jardin constitue à la fois un refuge et un but : les plantes ont besoin de vous au quotidien et, en soi, c’est thérapeutique.

Stimulant le corps (via les sensations ou l’effort physique) et l’esprit (par un travail sur la mémoire), le jardin est reconnu comme un outil thérapeutique favorisant santé et bien-être.

La jardinothérapie : le retour à la nature, un traitement efficace

Le maître-mot de la thérapie est de rétablir le contact vrai et authentique de l’individu à la terre et à la nature. Ainsi, ce dernier trouve l’habileté et les compétences nécessaires pour renforcer sa perception d’efficacité personnelle. Cela provoque un engrenage positif et aide l’individu à se réaliser dans sa vie personnelle. Qui plus est, appréhender les techniques de culture de la terre peut être un vrai tremplin à long terme. En effet, une fois la thérapie achevée, l’individu peut entreprendre une véritable activité professionnelle dans le milieu naturel.

Les bienfaits du jardin et du jardinage

Le jardin en général et le jardinage en particulier ont en effet des effets positifs sur le corps et l’esprit :

  • Ils aident à lutter contre la perte de repères (résurgence de souvenirs, exécution de gestes, restauration du lien à la terre, aux cycles de la nature, aux saisons, au temps qui passe matérialisé par les modifications du végétal : croissance d’une plante, épanouissement d’une fleur, germination, chute des feuilles…) ;
  • Ils apaisent, équilibrent, favorisent l’ouverture sur l’extérieur  permettent de faire renaître l’envie, voire l’estime de soi (en réalisant certains travaux de jardinage gratifiants) ;
  • Ils sont une occasion de profiter du plein air, du soleil (qui permet la synthèse de vitamine D) ;
  • Ils permettent de marcher et de pratiquer un minimum d’activité physique : entretien musculaire et articulaire, motricité fine (désherber, semer, tailler…) ;
  • Ils donnent lieu à des activités variées : travaux de jardinage et récoltes, mais aussi activités ludiques telles que découverte de nouvelles plantes, observation d’insectes et d’oiseaux, moments d’échange et de dégustation au jardin (goûters, apéritifs) ;
  • Ils stimulent les sens : la vue, le toucher (feuillages duveteux, inflorescences veloutées des graminées), l’odorat (fleurs parfumées, plantes aromatiques…), l’ouïe (bruissement des feuillages sous le vent, chants d’oiseaux…), le goût (saveur d’une fraise, d’une framboise, d’une tomate cerise, d’une feuille de basilic)…

Le jardinage et les effets sur le quotidien

Voici un parallèle non scientifique, mais tout de même plausible entre le jardinage et les effets sur le quotidien.

Aménager les plans d’un nouveau jardin = Favoriser la créativité et l’imagination
Repérer et reconnaître les végétaux = Stimuler la mémoire
Arroser les fleurs = Méditation active
Arracher les mauvaises herbes = Faire le ménage en soi
Tondre la pelouse = Raviver les souvenirs olfactifs de l’enfance + se détacher de ses problèmes
Montrer son jardin à des amis = Effet positif sur l’estime de soi
Recevoir des compliments sur son jardin = Redorer sa confiance en soi
Voir une plante défier les aléas d’une météo violente = Savoir qu’on peut réchapper à des conditions difficiles