Choisir son huile essentielle

Comment sélectionner une huile essentielle de qualité ?

Les conditions de production vont directement influer sur la qualité des huiles essentielles et des essences. C’est pourquoi le choix d’une huile essentielle est une étape primordiale pour s’assurer des vertus thérapeutiques du produit.

Choisir son huile essentielle

Privilégiez une production artisanale plutôt qu’industrielle. Cette dernière augmente le niveau de pression de la distillation afin de diminuer le temps de production. Les molécules biochimiques sont ainsi, pour partie, détériorées. Or, elles garantissent les vertus thérapeutiques des huiles essentielles. C’est cette combinaison biochimique qui assure par exemple les vertus cutanées, respiratoires et antiseptiques de l’Arbre à Thé (Melaleuca Alternifolia Terpineoliferum).

Optez pour une huile essentielle Bio (huile essentielle issue d’une production biologique) garantit, dans la majorité des cas, un respect du mode de production, sans engrais ni pesticide. Ces composés ne se retrouveront donc pas sur votre peau ou dans vos poumons.

Il est cependant important de préciser que nombre de petits producteurs de qualité n’ont pas les moyens financiers de proposer des huiles essentielles bio. Ceux-ci offrent alors des produits de qualité non estampillés bio. De plus, certaines huiles essentielles ne pourront jamais être certifiées bio car elles sont cueillies à l’état sauvage et non cultivées. A l’inverse, une plante dite « sauvage » n’est pas nécessairement de qualité (certaines bordent les autoroutes par exemple).

4 critères de qualité

Une Huile 100% NATURELLE
Exit donc tous les produits de synthèse.
Cette mention doit être clairement énoncée par le fabricant.
La mention « 100% naturelle » n’équivaut pas à une production certifiée biologique. Elle signifie simplement que les huiles essentielles ne sont ni diluées ni modifiées. En revanche, l’encadrement législatif sur le terme « naturel » oblige simplement à ce que le produit contienne moins de 30% de molécules de synthèse.
Une Huile 100% PURE

La mention « 100% pure » : signifie que l’huile essentielle n’est ni diluée ni coupée avec un autre composant ou une autre huile essentielle.

Exit toutes les Huiles déterpénées ou rectifiées (pour être mieux tolérées),
Exit toutes les huiles essentielles coupées (avec d’autres produits),
Exit les Huiles dont on a séparé certaines fractions lors de la distillation pour les revendre,
Exit aussi les huiles essentielles issues d’un mélange avec d’autres Huiles caractérisées par une flaveur sensiblement identique et revendues au prix fort améliorant ainsi fortement la rentabilité. Le meilleur exemple est l’huile essentielle de Rose fort rare, et donc très chère, qui est bien souvent coupée par de l’huile essentielle de Géranium d’Egypte, moins rare et donc moins chère…
Une huile 100% ENTIERE ou COMPLETE

La mention « complète » ou « entière » signifie que la plante a été distillée suffisamment longtemps pour récupérer l’ensemble de ses molécules aromatiques.

Les temps de distillation doivent être contrôlés et avoir une durée suffisante pour permettre l’extraction de toutes les phases (de la tête à la queue). Attention, par souci de rentabilité, ces durées peuvent être raccourcies et donc donner une huile essentielle incomplète.
Une huile doit être BOTANIQUEMENT et BIOCHIMIQUEMENT parfaitement définie
Critère très important car il est indispensable à l’identification de l’huile essentielle que vous recherchez. Deux volets servent à le définir: l’identification botanique de la plante et les résultats de l’analyse biochimique.
Identification de la Plante (Matière Première Végétale MPV). Les MPV utilisées pour produire des huiles essentielles sont en principe des plantes ou parties de plantes qui sont à divers états de siccité (forme sèche, flétrie, fraiche).

Dénomination Botanique